Les Bienfaits du Cumin!

En Ayurvéda, les épices sont couramment utilisés, aussi bien dans la cuisine que dans la médecine. Une personne qui mange équilibré selon son dosha et qui retrouve les six goûts dans ses repas – sucré, salé, acide, amer, piquant, astringent, il n’auras pas besoin de médecine. C’est sur la base de ce principe que l’Ayurveda fait usage des épices en tant que thérapie destinée à prévenir les maladies. Chaque épice devrait être utilisée avant tout pour ses vertus thérapeutiques sur les trois doshas, Vata, Pitta et Kapha et sur le feu digestif. Nous allons décrire les épices petit à petit, à chaque article.

LE CUMIN
Cette épice aide à la digestion et entretient le feu digestif.
Le cumin, en plus de relever les plats, a aussi un impact positif sur la santé. La graine de la plante Cumimum cymimum (de la famille du persil) est une des épices le plus utilisées en Inde. Elle libère le maximum de son goût quand elle est grillée avant d’être incorporée à un plat. Le cumin aide la digestion et réduit l’accumulation de toxines (ama). On peut aussi l’utiliser en forme de poudre. Et le consommer sous forme d’infusion.

  • augmente l’appétit ;
  • stimule la digestion ;
  • diminue les ballonnements et flatulences ;
  • réduit les spasmes intestinaux ;
  • combat les maux d’estomac ;
  • apaise les refroidissements corporels ;
  • permet de faire tomber la fièvre ;
  • aide à lutter contre l’insomnie.

Il aiderait également à prévenir l’apparition de troubles plus graves :

  • Associé à un mode de vie sain, il protégerait le système cardiovasculaire et contribuerait ainsi à réduire les risques d’infarctus.
  • Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, le cumin jouerait également un rôle important dans la réduction des risques de développer certains cancers (estomac, foie). Toutefois, si des recherches scientifiques sont engagées à ce sujet, ces vertus ne sont pas absolument confirmées.
  • Le cumin a également une action bénéfique sur le fonctionnement du corps de la femme :
    • Il permet d’équilibrer le cycle menstruel en aidant à la venue des règles.
    • Il favorise les montées de lait des femmes allaitantes.

Utilisée dans un mélange, il faut adapter son pourcentage en fonction du problème à traiter et de la personne. La coriandre permet quant à elle de maintenir un bon équilibre métabolique. S’il y a dans une préparation trop de cumin, l’appétit risque d’augmenter. En proportion adéquate, la coriandre va aider à maintenir le métabolisme de sorte que l’excès d’appétit ne se traduise pas par une prise de poids.